Raphaël Boissy

by : Raphaël Boissy

né le 25.03.1973
vit et travaille à Lyon
Sans titre, « 5 puzzles » 2002

200 pièces chacun

« Ces 5 puzzles de 200 pièces chacun (un monochrome bleu, un jeu d’échecs, un mots fléchés, une femme nue et un paysage d’Ecosse) ont été réalisés à partir de négatif chez un photographe, pour chaque puzzle je me suis interrogé sur l’image que l’on compose en le construisant. Pour le monochrome bleu, il s’agissait d’enlever le côté ludique, le plaisir de découvrir une image, car seule la forme des pièces peut guider pour réaliser le puzzle. Pour le jeu d’échecs et le mots fléchés, je voulais que le but ne soit pas de réaliser une belle image que l’on peut encadrer, mais de réaliser un support à une autre activité, le puzzle devient un objet que l’on peut utiliser. Pour la femme nue et le paysage d’Ecosse, je suis partie de photos de petite taille prisent dans des magazines où sur des cartes postales que j’ai agrandi, ainsi la trame de l’impression est grossie et les brouillent. Il s’agissait ici de frustrer le spectateur en utilisant des images attractives, car même si elles sont identifiables une fois les puzzles réalisés, leur définitions est approximative. Le brouillage des images par le grossissement de la trame fait penser à une forme de cryptage, par exemple à celui d’images pornographiques sur internet où de certaine chaîne de télévision. »

source : Raphaël Boissy / Puzzle