artiste inconnu – Kalachnikov

source : http://artisfact.fr/review-affordable-art-fair-bruxelles-2014/

 

Morgane Denzler

by : MORGANE DENZLER

source :
CEUX QUI RESTENT
MORGANE DENZLER
8 SEPTEMBRE > 11 OCTOBRE 2012

« J’allais chaque samedi acheter ces photos de famille, photos de la vie courante sur un marché palestinien dans la
banlieue de Beyrouth. Ces albums avaient été pillés dans des maisons libanaises désertées pendant la guerre.
J’accumulais ces images sans trop savoir dans quel but, mais je sentais qu’elles allaient prendre place dans une
réflexion sur la mémoire, sujet qui s’impose comme une évidence lorsqu’on séjourne au Liban.
Après avoir tenté en vain de questionner les gens et comprendre l’histoire de ces trente-cinq dernières années ; je suis
allée avec mes photos à la fondation arabe pour l’image ou j’y ai rencontré Akram Zataari et son assistante.
J’ai alors compris que sans vainqueur de guerre, sans ministère de l’éducation et avec dix-huit communautés
différentes, il n’y avait pas d’Histoire, pas de Vérité mais des milliers d’histoires.
Véritable cas de conscience dans ce chaos, je me suis dit que j’allais aborder ces questionnements dans mon travail
sans chercher la vérité. Mais plutôt de manière sensible, pour comprendre un inconscient collectif. J’ai donc décidé
de rencontrer des personnes atteintes de la maladie d’alzeimer sans distinction de religion et je leur ai présenté les
photos achetées sur les marchés sans rien leur dire… Ils se les approprient, s’y reconnaissent, m’expliquent ce qu’ils
y voient à travers leurs histoires personnelles.
Le travail d’investigation étant accompli, je me tourne vers la réalisation. Je suis donc en train de réaliser 31 puzzles
des photos achetées plus ou moins détruites chacune accompagnée de sa « légende » ou histoire. »
Morgane Denzler

Morgane Denzler (France, 1986) diplomée de l’École
Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, vit et travaille à Paris.
«ArtRio», Rio de Janeiro, Brésil (2011), «Carte Blanche à un collectionneur»,
Galerie Bendana | Pinel Art Contemporain, Paris, France (2009), «Cheval de
Troie», CAES, Ris-Orangis, France (2008)

Christoph Draeger

Ground Zero (New York, Sept 16 2001), 2005 Acrylic Paint-Jet print on jigsaw puzzle w/ 8000 pcs, 136 x 192 cm PHOTO CREDIT: Viviane Moos / SIPA PRESS

by : Christoph Draeger

Acrylic Paint-Jet print on jigsaw puzzle by Christoph Draeger

Christoph Draeger

by : Christoph Draeger

source : voelklinger-huette.org

PanAm 103, Lockerbie,
24.12.88, Jet d’acrylique sur puzzle (2003)
Christoph Draeger se concentre sur ce désastre depuis près de dix ans. Il se rend pour cela sur les lieux mêmes des catastrophes afin de les immortaliser. Avec son installation vidéo « Puzzled » (1998), il a disloqué la photographie de l’accident en d’innombrables pièces de puzzle – multiplication paradoxale de la destruction et métaphore des innombrables images qui nous submergent au quotidien. On nous montre un monde fragmenté, où l’homme semble avoir perdu tout contrôle sur les événements. Le puzzle en lui-même symbolise le processus de joindre les bouts, une tentative souvent absurde pour trouver des relations de cause à effet et des réponses.

PanAm 103 se réfère à la catastrophe aérienne de Lockerbrie, ville écossaise, en 1988. Cet attentat terroriste à la bombe a provoqué la mort de plus de 250 personnes. Malgré les dernières recherches, les auteurs de l’attentat ainsi que leurs motifs restent inconnus. Les tentatives de Draeger de conjurer l’inconcevable, montre qu’il y a des événements qui échappent à tout contrôle humain. Il n’est pas important de savoir de quel désastre il s’agit. Chaque catastrophe échappe finalement à toute description, influence, calcul. Le puzzle permet juste de rassembler les bouts.

Christoph Draeger

Led Zepplin jigsaw puzzle art Christoph Draeger.Led Zepplin jigsaw puzzle art Christoph Draeger.

by : Christoph Draeger

Alexandre Vogler

by : Alexandre Vogler

Rirkrit Tiravanija

foster, you’re dead puzzle by rirkrit tiravanija all images courtesy of galleria emi fontana, milano

by : Rirkrit_Tiravanija

Rirkrit Tiravanija, né en 1961 à Buenos Aires, est un artiste contemporain thaïlandais.
Il vit et travaille entre Berlin, New York et Bangkok (Thaïlande).
En 2004 il reçoit le Prix Hugo Boss.

galleria emi fontana will begin showing rirkrit tiravanija’s thrid solo show on april 2nd. ‘foster, you’re dead’ is
a project in which tiravanija collaborated with designer neil logan and is based on the philip k. dick novel of
the same name. the premise of the short story is about a 1950’s american family who cannot afford a bomb
shelter. the artwork is a site specific installation which mixes this literary plot with reoccurring themes of
cultural exchange and collaboration common in tiravanija’s work. the show will run until may 24th at the milan,
italy based gallery.
(source : designboom.com